mycelium

3 gestes efficaces face aux moisissures dans les livres anciens

Toujours impressionnante sous l’optique d’un microscope, la moisissure est un fléau redouté par les archivistes, les bibliothécaires et bien entendu par tout amateur de livres anciens et d’estampes !

La moindre trace de moisissure sur les pages de vos livres anciens doit être prise au sérieux : elle peut être le signe d’une possible infestation, et elle indique une atmosphère défavorable à votre bibliothèque (température et humidité).

Rappelons que la pièce où vos livres sont entreposés doit être aérée, sans variation de température (évitez de stocker dans la cave !). Les rideaux et les étagères en bois sont bienvenus car ils régulent l’hygrométrie (le trop plein d’humidité est absorbé par ces matières poreuses). La température idéale est de 18-20 °C et l’humidité de l’air autour de 45 à 55%.
D’autre part, sachez qu‘il n’est pas toujours évident de détecter la présence de champignons (moisissure) car certains se développent « discrètement » et lentement, sans forcément provoquer cette coloration violacée ou noire qui fait sonner l’alarme !
On découvre alors un papier devenu poudreux, (les papiers modernes étant plus sujets à la destruction que les papiers chiffon) voire complètement réduit en bouilli dans leur phase finale.

Que faire en présence de moisissures sur une reliure ou dans un livre ?

  1. isoler le livre, en l’emballant dans du papier kraft, et surveillez les autres livres alentour. Ne surtout pas le laisser sur les étagères, le risque de contamination est très élevé. Une autre précision utile (qui va de soi) : ne pas brosser un document moisi dans la pièce de votre bibliothèque : c’est le meilleur moyen de disperser les spores partout !
  2. se procurer les produits suivants :
    – alcool
    NATURACTIVE HUILE ESSENTIELLE CHEMOTYPEE THYM à thymol 5ML
    papier de soie
    L’alcool (ethanol) à 98° n’est plus autorisé à la vente, en revanche vous pouvez facilement acheter un bidon d’alcool ménager 95° (dans les grandes surfaces). Versez dans un petit flacon de l’alcool + quelques gouttes de thymol (essence de thym). Vous pouvez vous passer de thymol, toutefois cette essence soluble dans l’alcool est très efficace. On l’utilise toujours actuellement dans les centres de désinfection par fumigation. Les vapeurs de thymol détruisent les champignons.
  3. imbibez des feuilles de papier de soie d’alcool (avec ou sans thymol) et intercallez-les entre les pages du livre, une feuille toute les 10 pages environ. Replacez le livre et ses intercalaires dans un emballage de papier kraft et oubliez le pendant deux bonnes semaines.

Vous pouvez également simplement tamponner le papier infesté, mais il faudra peut être répéter l’opération plusieurs fois.

infestation-300x197Après ce simple traitement, les moisissures auront disparu. En revanche, les taches laissées par les champignons sont tenaces (voire indélébiles), au mieux vous constaterez une diminution de la pigmentation mais jamais la disparition complète.

Partager...Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Commentaires

Un renseignement ?

Je ne suis pas en ligne, laissez-moi votre message, je vous réponds dès mon retour. Céline Essentiam.

Je peux vous renseigner ?

Tapez ici