apero-livre

À l’heure de l’aperire !

aperire : ouvrir (en latin) / apervitus / apéritif, ouvrir l’appétit…

Vous ouvrir l’appétit… de lecture à la sauce ancienne, tel est l’objet de ce court billet ! moins rigoureux que notre 1ère leçon de lecture, on peut néanmoins considérer l’aperire comme un excellent moyen de se familiariser avec les textes d’éditions anciennes…

En vérité, c’est aussi pour moi l’occasion de rêver au prochain week-end à la campagne car il s’y passe une chose récurrente qui me rend heureuse au plus haut point : un jeu de lecture pendant l’apéritif…

Pendant que le dîner mijote dans la cuisine, mon plus grand plaisir est de « grignoter » quelques pages… j’ai sous la main des ouvrages qui se prêtent bien à ce plaisir de lire en ouvrant un volume au hasard : par exemple le dictionnaire de Trévoux et depuis peu un nouveau Buffon du XVIIIe… alors, pour faire pétiller ce plaisir de fin de journée, je prépare quelques amuses-bouches et un verre d’alcool pour un apéritif spécial.

Bien installée dans un fauteuil, le plateau des délices sur la table basse… l’aperire peut commencer !

L’amusement est d’autant plus grand qu’il se partage aisément à deux ou entre amis : qu’importe le choix, dictionnaire ou Buffon, le nombre de volumes est suffisamment conséquent pour se munir chacun d’un tome à picorer.
Faire deviner la définition d’un mot oublié, puis la lire à voix haute, et entre deux croquer une bouchée… ou lire la description d’un mammifère et le faire deviner ! A deux ou plus nombreux, la lecture à voix haute est une excellente manière de se familiariser avec le vocabulaire et surtout les tournures de phrases. Au passage, on pourra se rendre compte de la mise en page et des différents caractères employés. Certains caractères sont plus difficile à lire (personnellement j’ai un peu de mal avec les italiques).

aperitif-300x162Ajoutons à cela une petite gorgée d’une boisson apéritive, la timidité s’estompe et la bonne humeur tourne aux rires assurément.

Il faut juste penser à préparer des bouchées à piquer sur un bâtonnet pour ne pas se salir les doigts…

Partager...Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Commentaires

Un renseignement ?

Je ne suis pas en ligne, laissez-moi votre message, je vous réponds dès mon retour. Céline Essentiam.

Je peux vous renseigner ?

Tapez ici