grand-palais

Bientôt… le salon du livre ancien et de l’estampe : du 11 au 13 avril 2014

Cette année j’irai au Salon.

J’irai l’esprit joyeux et léger, débarrassé de toutes sortes de gêne, de timidité, de mauvaises impressions que j’avais ressenties il y a quelques années… et qui depuis m’empêchaient d’y retourner. Je suppose que les nombreux échanges avec vous, lecteurs d’Essentiam, m’ont permis de retrouver la joie du débutant qui cherche, qui fouille, interroge, qui trouve et qui partage !

Aussi, je me suis mis en tête d’aller au Salon et d’en rapporter le meilleur de mes impressions : je souhaite voir ces livres que je ne posséderai jamais tout à fait, car les voir et les contempler c’est déjà les posséder un tout petit peu :)

Je souhaite voir du cuir ! de beaux cuirs bruns, fauves et rouges ! porphyres éclatants, racinés, jaspés, marbrés, lisses comme du marbre. Il y en aura de nombreux, c’est certain. Comme si je n’en avais jamais assez… la mise en valeur des ouvrages sur les stands, dans les vitrines avec ces éclairages particuliers leur donne encore plus de mystère et de beauté. Pourvu qu’on puisse faire des photos, pourvu que je ne sois pas trop impressionnée non plus pour rapporter de belles choses à contempler ensemble.

Enfin, j’espère acheter une estampe. Une belle. Une qui viendra décorer le mur de mon futur bureau-atelier-livresque. Une, autour de laquelle, on a envie de construire quelque chose de beau.

Et cette année, je souhaite également voir des visages que je pourrai reconnaître, grands libraires et collectionneurs, pour voir si quelque chose se passe… quoi donc ? je ne sais pas ! il est improbable de n’avoir aucune émotion stimulante, de rentrer bredouille d’idées, et de projets fous cette année.

Je sais aussi que je vais revoir LA MESURE DE L’EXCELLENCE et que nous allons discuter joyeusement, mais peut-être vous aussi, chers lecteurs, dans les allées labyrinthes du Grand Palais ?

Partager...Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Commentaires

  • Daniel Focsa
    Répondre

    Cela s’annonce interessant ! :)

    • Céline Essentiam

      Nous verrons bien 😉 mais c’est vrai que l’envie est là !

  • LM
    Répondre

    Je ne sais pas qui est Monsieur La Mesure de l’Excellence mais moi aussi cela me ferait plaisir de te voir avec ton époux. J’ai reçu une invitation du Syndicat national de la librairie ancienne et moderne (SLAM) qui organise cet événement pour le vernissage du jeudi 10 avril de 17h à 22h. Je ne connais personne du SLAM, seulement M. Alain Marchiset (http://www.ilab.org/fre/booksellers_main_page/rencontre_des_libraires/Alain_Marchiset.html) par courriels interposés parce qu’il a été un des rares à répondre gentiment à mes demandes d’articles sur mon blog. Sa librairie est L’intersigne. http://www.livresanciens.eu/shop/anciens/index.html Est-ce que vous pouvez le jeudi 10 avril ?

    • Céline Essentiam

      Ce Monsieur Marchiset est décidément adorable, c’est un peu lui qui m’a fait me décider car j’ai bien l’intention d’aller le voir sur son beau Stand ! c’est avec un grand plaisir qu’on se retrouve, au vernissage ! Avec un peu de chance M. La Mesure s’y trouvera également 😉

  • LM
    Répondre

    J’ai écrit un article dans mon blog sur mes impressions après la visite du salon, visible ici : http://www.lamesure.org/article-a-quand-le-nouveau-salon-international-du-livre-ancien-123297848.html
    Peut-être serait-il bon que nous créions notre salon du livre ancien et du numérique ? On y inviterai des blogueurs, des libraires ayant un joli site, des vendeurs sur internet et autres acteurs dans ce domaine !

    • Céline Essentiam

      OUI, un salon du coeur…, n’est-ce pas simplement ce qu’il manque ?

      • LM

        Ce n’est pas seulement cela. Le cœur n’est rien sans l’intelligence et vis-et-versa. Le but n’est pas de faire la charité : « A votre bon cœur m’sieurs dam’ » mais de soulever des problématiques auxquelles ce genre de salon devrait répondre pour l’avenir du livre ancien.

Un renseignement ?

Je ne suis pas en ligne, laissez-moi votre message, je vous réponds dès mon retour. Céline Essentiam.

Je peux vous renseigner ?

Tapez ici