fichier

[expo] Le catalogage : nommer, décrire et classer l’univers

Je viens de recevoir l’excellent dossier de presse de l’exposition co-organisée par la Bibliothèque Mazarine et la Bibliothèque de Genève intitulée « De l’argile au nuage, une archéologie des catalogues » et m’empresse de vous en faire-part.

Il est bien possible que mes récentes lectures « Recherches de Codicologie comparée« , « Lettres sur l’origine des sciences » et « Les livres maudits » m’aient complètement réconciliée avec la mission principale du bibliothécaire qu’est le catalogage.
Grâce à tous ces catalogues, nous pouvons nous référer à des sources précises et connaître l’existence de textes depuis l’antiquité, repérer les manuscrits et les livres aujourd’hui disparus, ou encore suivre leurs déplacements dans l’espace et le temps.

Possible aussi que la difficulté et la lenteur d’installation dans notre nouvelle maison me fassent particulièrement regretter ce manque de rigueur à l’établissement d’une liste intelligente de tous les ouvrages que nous avons réunis. J’avoue, qu’aujourd’hui encore, l’idée de cataloguer notre bibliothèque bien garnie reste pour moi une énigme : le traitement informatique semble être le meilleur moyen d’y parvenir et pourtant, je rêve de classeurs à fiches, palpables, interchangeables… Il me faudra mesurer les avantages et les contraintes d’un tel choix.

Mais revenons à l’exposition :

À l’heure où nos catalogues, après quatre millénaires de migrations de support, connaissent un processus accéléré de dématérialisation, cette exposition aborde les questions, à la fois antiques et très contemporaines, de la collecte, de l’organisation et de la pérennisation des données, à travers une histoire longue des formes et des matérialités du catalogue.

D’où le titre bien choisi « de l’argile au nuage » : l’exposition montrera un fragment de liste lexicale en langue sumérienne sur une tablette d’argile datée du 2e millénaire avant J.C. suivi de divers supports ou sources de catalogues, d’organisations physiques des bibliothèques à travers l’histoire de l’écrit pour arriver à la dématérialisation vers le cloud « le nuage »…

Outre les différents moyens de lister le savoir, l’exposition devrait, je pense, montrer l’évolution du système de la pensée ou de la politique de la pensée : où en est notre quête de connaissance, quel est l’état de santé de notre mémoire, comment l’univers nous apparaît-il, etc…

En attendant de trouver des réponses, voici quelques images extraites du dossier de presse :

Bien évidemment parait également le catalogue de l’exposition ! un catalogue des catalogues en quelque sorte…
De l’argile au nuage : une archéologie des catalogues (2e millénaire – 21e siècle), sous la direction de Frédéric Barbier, Thierry Dubois et Yann Sordet. – Paris : Bibliothèque Mazarine ; Bibliothèque de Genève ; Éditions des Cendres, 2015. – 429 p. : 80 illustrations en couleur, couv. ill. en coul. ; 30 cm. ISBN : 979-10-90853-05-8 – Prix public : 42 €.

——–
RENSEIGNEMENTS PRATIQUES
Dates : 13 mars – 13 mai 2015
Lieu : Bibliothèque Mazarine – 23 quai de Conti, 75006 Paris.
Ouverture : du lundi au vendredi, 10h-18h
− Visite libre aux horaires d’ouverture de la Bibliothèque Mazarine
− Visites de groupe sur demande et réservation

Partager...Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Commentaires

Un renseignement ?

Je ne suis pas en ligne, laissez-moi votre message, je vous réponds dès mon retour. Céline Essentiam.

Je peux vous renseigner ?

Tapez ici