bibliotheque-en-peinture

La bibliothèque vue par les artistes peintres

The Reader (ca. 1890). Georges Croegaert

Pas un jour sur le réseau social Facebook où ne soit publiée l’image (photo, illustration, tableau) d’une bibliothèque remarquable, d’un portrait de lecteur(trice) insolite, et qui ne s’accompagne de mentions « j’aime » ou de partages. Je m’étonne de m’attacher à ces publications muettes, détachées de toute discussion, de tout sujet d’actualité, et pourtant j’y suis assez sensible, surtout lorsqu’il s’agit de tableaux. Ces peintures sont des sources d’informations très intéressantes et des traits d’union avec les amateurs de livres : Elles montrent des livres neufs, devenus anciens aujourd’hui. Elles montrent le décor de l’activité intellectuelle et spirituelle imprimée sur les pages de nos livres. J’y puise aussi des idées de décoration pour la maison…

En cette période estivale, j’ai pensé qu’une promenade en peinture pourrait vous distraire un peu, j’ai donc recherché des tableaux en les organisant selon nos diverses préoccupations, tableaux qui racontent merveilleusement bien l’attachement des hommes pour les livres. J’ai fouillé sur internet pour montrer des images que je connais peu ou pas du tout et, pour restreindre ce vaste sujet, je propose dans cet article un point de vue matériel uniquement. Il vous faudra cliquer sur les vignettes pour agrandir les images et les faire défiler dans leur galerie.

1) portraits d’intérieur

Plantons le décor… Ce genre pictural (le portrait d’intérieur) apparaît assez tardivement dans l’histoire de l’art, aussi nous ne verrons que des peintures à partir du XIXe siècle, excepté la première toile de cette série exécutée vers 1711 par Jan der Heyden. Sont donc exclus de cette sélection toutes les représentations picturales montrant un personnage. Je me suis efforcée de trouver des tableaux montrant des bibliothèques privées, parfois somptueuses, parfois plus modestes, qui laisse deviner par le décor (couleurs, mobilier, lumières…) le goût et le comportement de leur propriétaire.

2) conservation et entretien

La conservation des livres est une de mes préoccupations préférées et j’ai eu l’agréable surprise de trouver quelques toiles pour illustrer ce sujet : Des bibliothèques à portes vitrées ou grillagées voire couvertes d’un rideau pour protéger les livres des poussières, un bibliothécaire nettoyant une reliure (!), une femme au plumeau à poussière et enfin des femmes lessivant le sol de la bibliothèque.

3) accessoires et petit mobilier

S’aménager un « coin livres » ou garnir une pièce dédiée à sa bibliothèque, c’est organiser un véritable confort de lecture. Les petits meubles sont la table de lecture (ou de consultation), le fauteuil confortable, le repose-pied récurrent sur les toiles représentant des scènes d’intérieur au XVIIIe siècle… mais aussi et plus spécifique aux livres anciens, les lutrins qui font office de présentoir ou d’aide à la lecture. J’aurai pu ajouter les éclairages, de la bougie à la lampe de bureau…

4) le globe terrestre

Si l’on est frappé par les crânes humains (les vanités) représentés surtout dans les « natures mortes aux livres », il est un autre objet très présent dans les bibliothèques : le globe terrestre. Un objet qui flatte l’érudition ? Peut-être bien, mais aussi un objet qui s’accorde parfaitement au vaste monde des livres anciens (voyages dans l’espace et le temps, curiosités, découvertes…). Enfin, un objet tout rond qui contraste avec les lignes droites des linéaires et les formes rectangulaires des livres. Cela n’a pas échappé aux peintres…

J’espère que cette promenade artistique vous a plu… auquel cas j’en proposerai une autre qui montrera les comportements ou attitudes de lecteurs bibliophiles 😉

Partager...Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Commentaires

Un renseignement ?

Je ne suis pas en ligne, laissez-moi votre message, je vous réponds dès mon retour. Céline Essentiam.

Je peux vous renseigner ?

Tapez ici