marginalia lapin

La chasse aux lapins dans les ornements, marginalia, lettrines…

(Lapin dans les marge du Bréviaire de Renaud de Bar, Metz 1302-1303)

C’est l’ouverture de la chasse aux lapins… dans les bibliothèques bien entendu ! et plus précisément, dans les décors des livres anciens. Un article léger et amusant qui nous permet de retrouver un peu de vocabulaire spécifique aux livres anciens et qui nous apprend à regarder minutieusement les ornements de nos propres livres.

Des lapins dans les marges à drôleries

Commençons par les marginalia qui sont des annotations manuscrites ou des décors dans les marges des livres. Lorsque ces décors sont des scènes fantaisistes sans rapport avec le texte, on les appelle drôleries ou grotesques. Au XIIIe siècle, on voit paraître dans les marges enluminées des livres de nombreuses drôleries, notamment des scènes de chasse, où le lapin se fait souvent chasseur lui même !

En voici un florilège :

Des lapins sur une page de titre…

Simon de Colines (1480-1546) est un graveur de caractères, imprimeur et libraire parisien du XVIe siècle. Ce sont des lapins qui figurent sur sa marque typographique, et l’on pense qu’ils ont été choisis pour former une espèce d’anagramme du nom de Colines. On employait à l’époque le mot « conil » pour désigner le « lapin ».
J’ai trouvé différentes marques aux lapins de Simon de Colines. Les lapins de la 1ère marque sont très mal représentés, ils font penser à des chauves-souris aux grandes oreilles, curieuses représentations d’un animal si commun…

Il m’a été très difficile de trouver une autre marque d’imprimeur avec la présence d’un lapin… J’ai cherché les lapins dans les noms d’enseigne, recherche infructueuse. C’est par hasard que j’ai trouvé sur la marque de l’imprimeur Jean Jofré (imprimeur breton installé en Espagne, début du XVIe siècle) un lapin dans le coin inférieur de la gravure.

joan-jofre-1530

Des lapins en tête de page ou de paragraphe

J’ai traqué l’animal dans les ornements : les bandeaux gavés en haut de page ou les lettrines (gravées sur bois).

bandeau-lapin

Je termine en vous montrant mon premier dessin numérique, inspiré par les lapins de Simon de Colines. Bonne chasse !

Partager...Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Commentaires

Un renseignement ?

Je ne suis pas en ligne, laissez-moi votre message, je vous réponds dès mon retour. Céline Essentiam.

Je peux vous renseigner ?

Tapez ici