bradel-abime

Rénovation d’une reliure à la Bradel

Une question reçue récemment par courriel, concernant la restauration de reliures de périodiques nous a donné l’idée de rédiger une réponse « en ligne » qui pourra être utile à tous ceux dont l’entretien et les soins sur ce type de reliure intéressent.

Question : « Je vous transmets une photo des livres que je souhaite restaurer, il y a deux éditions : une, la plus abimée, avec la couverture cartonnée rouge et l’autre avec une couverture cartonnée bleue. Que me conseillez-vous de faire pour redonner à l’ensemble un meilleur aspect ?« 

dos-abime1

QUEL TYPE DE SOINS POUR QUEL TYPE DE RELIURE ?

On voit bien sur la photographie, les dégradations typiques des reliures fin XIXè, début XXè, avec des cuirs très fins et de mauvaise qualité. Généralement constitués en peau de mouton (basane), on devine un effet « mille feuilles » ou « pelure d’oignon » du derme : le cuir s’émiette en couche. Ce phénomène se rencontre aussi sur des cuirs plus anciens avec la peau d’un mouton trop gras.

En général, ces reliures abritent des périodiques, des journaux, des « livraisons », elles assemblent et protègent mais n’ont pas vocation à « sublimer » une édition. Plus économiques, elles se présentent souvent avec un dos lisse, brisé, c’est à dire non collé aux cahiers intérieurs ; un vide se crée entre le dos et le bloc livre à chaque ouverture de l’ouvrage, ce qui facilite les fréquentes consultations (photo ci-dessous). Les plats sont couverts de papier, quelques fois les coins sont renforcés avec du cuir.

dos-brise
Nous sommes donc devant une reliure fin XIXè siècle, dite à la « bradel », constituée de cuir sur le dos et de papier sur les plats.

1) RENOVATION DU DOS

Pour améliorer l’aspect des dos, je commence par un nettoyage du cuir :

  • savonnage au savon Brecknell en 2 temps, d’abord à sec, car l’humidité risque de rougir ou noircir les zones claires. Selon le résultat et après séchage, un second passage avec l’éponge très essorée.
  • collage des petites peaux prêtes à tomber (avec une colle réversible)
  • ré-encollage du cuir, c’est-à-dire passage au pinceau d’une solution d’alcool à 98° + Hydroxypropylcellulose sur tout le dos, ce qui redonnera une consistance à la fleur du cuir.
  • pour finir, application de notre cire.

Selon la nature et les dégradations du cuir, les résultats peuvent varier d’un livre à l’autre, mais en règle générale, l’aspect est considérablement amélioré.

On pourrait également recolorer les dos, personnellement je préfère un bon nettoyage et laisser les livres dans « leur jus », la patine du temps me plaît beaucoup. Toutefois, il existe des teintures pour cuir que l’on applique au pinceau ou mieux, des peintures pour soie (Knazieff), qui donnent un excellent résultat. Il faut juste éviter de passer sur les dorures, ce qui n’est pas toujours aisé !

2) RENOVATION DES PLATS

Ce type de reliure nécessite également quelques soins sur les plats. Le papier à la cuve qui couvre les cartons se dégrade à cause des frottements d’usage. Des traces ou des rayures blanches apparaissent et abîment le motif.
Pour rénover les plats, je passe au pinceau (large brosse bien souple) une colle de méthycellulose bien diluée à l’eau pour consolider le papier et raviver les couleurs et les contrastes. Cette colle redonne du corps au papier. Ensuite, avec la peinture pour soie, je couvre avec un pinceau fin les rayures blanches en imitant le motif du papier et je soigne particulièrement les bords du plat. En général, on a une couleur vive dominante et une couleur plus sombre. La peinture pour soie se mélange bien, on peut obtenir une variété de teintes avec quelques pots de couleurs primaires. Je commence par la plus claire pour boucher les blancs, et je retouche avec les tons moyens pour imiter le motif du papier. Le livre retrouve son apparence d’origine.

Pour illustrer ces propos, voici un ouvrage semblable avant et après son nettoyage :

livre-abime1
livre-restaure

Partager...Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Commentaires

  • Jean
    Répondre

    Des conseils très clairs, mais à quand une vidéo ? Celle que j’ai pu voir en achetant vos produits était excellente !
    Bravo !

    • Céline Essentiam

      😀 en fait, la vidéo est quasi prête depuis 1 an… il n’y a plus qu’à faire l’assemblage des séquences et un réglage son bien propre… c’est vrai que tout cela est bien long ! Un grand merci pour votre commentaire car toutes mes vidéos sont de type « amateur » même si j’essaie de + en + à améliorer leur qualité. Je pense que cette future vidéo sera elle aussi réservée aux abonnés ou aux personnes « clientes », dont vous faites partie !

      Je sais ce qu’il me reste à faire alors…

      bien cordialement, Céline.

Un renseignement ?

Je ne suis pas en ligne, laissez-moi votre message, je vous réponds dès mon retour. Céline Essentiam.

Je peux vous renseigner ?

Tapez ici